Saint martin sur ré

Le Gouvernement annonce la création de nouvelles licences IV

31/10/2019

Pour revitaliser les villages, le Premier ministre annonce l'incroyable : la création de nouvelles licences IV.
Les villages devraient bénéficier d'une nouvelle législation qui va permettre la création de nouvelles Licences IV annonce Matignon.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, était ce vendredi matin, 20 septembre, aux XXIIème Assises des Petites Villes de France (APVT) à Uzès, dans le Gard, et il s’est rendu cet après-midi à Eppe-Sauvage, dans le département du Nord, pour le congrès national de l’Association des maires ruraux de France (AMRF). Après la publication en juillet des propositions de l’Agenda Rural, le Gouvernement passe à la vitesse supérieure en annonçant aujourd’hui une mobilisation sans précédent pour réduire la fracture territoriale qui s’est installée en France. Des comités interministériels de la ruralité sont annoncés à échéance régulières et un groupe de travail sera créé avec l’Insee pour dresser une « géographie prioritaire de la ruralité ». Quant à l’Agence nationale de la cohésion des territoires, créée officiellement en juillet, celle-ci devra apporter un appui effectif aux territoires ruraux dès le 1er janvier. 173 mesures ont été arrêtées par le Gouvernement, dont 4 concernent directement le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, dont la plus étonnante porte sur la création de nouvelles Licence IV (débits de boissons) qui ne pouvait plus faire l'objet de création depuis de nombreuses années.

Les 4 mesures qui concernent les CHR :

  • Création de nouvelles licence IV, non transférables au-delà d’une même intercommunalité.
  • Allégement des réglementations liées à l’emplacement des débits de boissons (zones protégées) pour faciliter l’implantation en milieu rural.
  • Simplification des règles en matière de sécurité incendie et d’accessibilité pour les établissements recevant du public en milieu rural, notamment pour les petits hôtels et restaurants
  • Soutien au déploiement de 1000 cafés pour aider l’activité économique et la présence de lieux de vie (opération lancée par l’association solidaire Groupe SOS).